Drones sous-marins : quel modèle choisir en 2021 ?

20/01/2021

Drones sous-marins : quel modèle choisir en 2021 ?

C'est dans les années 1960 que la marine américaine a commencé à utiliser des caméras montées sur des drones sous-marins pour récupérer le matériel perdu et explorer les épaves au fond des mers. C'est même un drone sous-marin qui a découvert l'épave du Titanic en 1985. Les années 2000 ont été le théâtre de nombreuses améliorations et d'une augmentation significative de la capacité et de la portée. Les drones sous-marins modernes sont bien plus avancés que leurs prédécesseurs et l'innovation se poursuit.

L'utilisation des drones sous-marins s'est fortement développée notamment dans le milieu professionnel : ils sont utilisés pour inspecter les coques des bateaux, mener des recherches scientifiques ou encore réaliser des films. L'usage des particuliers n'est pas en reste puisque les ROV (remotely operated underwater vehicle) sont désormais disponibles à des prix accessibles et sont facilement maniables. Effectuons désormais un tour d'horizon des choses à savoir avant d'acheter un drone sous-marin.


Pourquoi utiliser un drone sous-marin ?


Les utilisations potentielles pour un drone sous-marin sont nombreuses et pourtant largement méconnues du grand public. Passons en revue les avantages associés à l'utilisation d'un drone sous-marin ainsi que les différentes utilisations possibles.


Quels sont les avantages des drones sous-marins?

Par rapport au déploiement de plongeurs, les drones sous-marins sont assez sûrs. Ceux qui utilisent le drone demeurent en sécurité au sein du confort d'une salle de contrôle. L'utilisation de drones peut également accroître la sécurité des plongeurs qui les accompagnent, en gardant un œil sur tout danger potentiel aux alentours. 

Un autre avantage clé de l'utilisation de drones sous-marins est la période de temps durant laquelle ils peuvent rester sous l'eau. Les bouteilles de plongée durent une heure dans une eau qui n'est ni profonde ni agitée. Bien que certaines configurations de bouteilles puissent prolonger cette durée, plus le plongeur doit faire de mouvements, plus il consomme de l'oxygène. Les drones sous-marins au contraire ne nécessitent pas d'oxygène et peuvent fonctionner avec un câble pour une durée d'utilisation prolongée.

Les drones n'ont pas besoin d'oxygène et fonctionnent sur batterie. Cela leur permet de fonctionner pendant des heures sans avoir besoin de se recharger. Un drone peut ainsi assurer une surveillance constante d'un site de travail et vérifier une plus grande partie d'un pipeline ou du fond marin que ce qu'un plongeur pourrait espérer.

Enfin, le déploiement de drones sous-marins ne nécessite pas de frais d'assurance et de contrat onéreux. Certains drones peuvent être déployés par un seul individu à partir d'un bateau. Il n'est pas nécessaire de disposer d'un équipage ou d'une vaste équipe pour les faire fonctionner, ce qui réduit considérablement les coûts d'exploitation.

drone plongeur


Quelles sont les utilisations possibles pour un ROV sous-marin ?

On retrouve aujourd'hui six utilisations principales pour les drones sous-marins :

  1. Le contrôle d'infrastructures : autrefois assurées par des plongeurs, les inspections de barrages, ponts ou réservoirs sont aujourd'hui prises en charge par des drones sous-marins. Cette opération parfois risquée est donc confiée aux drones plus sûr et avec une plus grand mobilité qu'un plongeur.
  2. Les premiers secours : les ROV disposent aujourd'hui de caméra et de système d'éclairage assez puissants pour explorer les fonds marins à la recherche de naufragés. L'opérateur en surface pourra analyser les images transmises par le drone et briefer les plongeurs.
  3. L'inspection des coques de bateau. Le trafic maritime a vu son volume explosé avec l'internationalisation des échanges. Il est cependant crucial d'inspecter périodiquement les coques de ces immenses cargos. Les drones sous-marins fournissent une alternative économique et plus performante aux plongeurs. De même, les bateaux de plaisance dans les marinas sont réguliérement inspectés pour contrôler que les coques des voiliers n'ont pas subi de dommages, d'où l'utilité de disposer de drones sous-marins pour effectuer ce travail minutieux.
  4. Dans le domaine de l'aquaculture, les ROV sont utilisés afin d'inspecter les filets facilement et rapidement.
  5. Les activités de recherche sous-marine plébiscitent également l'utilisation des drones. Les ROV offrent en effet une alternative de recherche sous-marine rentable d’autant plus qu’ils peuvent également être équipés d’accessoires utiles pour l'exploration sous-marine.
  6. L'armée fait également appel aux drones sous-marins afin de sécuriser des zones minées ou piégées. Ils peuvent être déployés rapidement et fournir des images nettes des fonds marins afin de déceler d'éventuelles attaques.

Les différents types de ROV sous-marin


Il existe deux types de drones sous-marins : les drones sans fil et les drones disposant d'une connexion câblée.

Les drones sous-marins sans fil

Les modèles sans fil sont très peu répandus. Dans la plupart des cas il s'agit de drones de surface qui ne peuvent pas plonger en pronfondeur pour explorer les fonds marins. Ces ROV sont donc destinés à réaliser des prises de vue à la surface de l'eau. Totalement étanches, ces drones peuvent être facilement pris en main et piloter grâce à un smartphone.


Les drones sous-marins avec câble

Comme expliqué plus haut, la grande majorité des drones sous-marins ont besoin d'être reliés à la surface grâce à un câble pour pouvoir fonctionner correctement. Le câble est requis pour deux raisons majeures :

  1. Cela permet d'éviter de le perdre ! Le drone peut en effet être confronté à des courant sous-marins forts pouvant dévier sa trajectoire. Le câble agit comme une laisse afin de garder le contrôle sur la trajectoire du ROV. Le câble permet également de prévenir tous les incidents techniques (panne de moteur, plongée hors de portée...).
  2. La connexion câblée permet également de recevoir un flux vidéo en direct afin de contrôler le drone. Sans le câble, le pilote ne pourrait pas visionner l'environement marin sur sa télécommande.

Lors de l'achat de votre drone sous-marin, il est important de bien vérifier la longueur du câble. En effet, selon les fabricants, elle peut varier de 50 à 200 mètres. Soyez donc vigilant sur ce point afin de ne pas rencontrer de mauvaise surprise.

exploration sous-marine


Comment choisir son drone sous-marin ?


Le choix de votre drone subaquatique va dépendre du type d'utilisation que vous allez en faire comme évoqué dans la première partie ainsi que du type de plongée que vous allez pratiquer en compagnie de votre ROV.

Les utilisations possibles

Le pêcheur qui souhaite uniquement sonder sa zone d'intervention pourra se contenter d'un drone de surface sans fil. Ce dernier n'a en effet besoin que de clichés réalisés en surface afin d'analyser la zone de pêche.

Un plongeur aura au contraire besoin d'un drone capable de l'accompagner dans les fonds marins. Les drones avec connexion câblée sont donc davantaque indiqués. Il faudra bien sûr contrôler la longueur du câble en fonction de la profondeur des zones à explorer.

La qualité de l'éclairage et de la caméra

Le rôle principal des drones sous-marins est de capturer des images et des vidéos sous l’eau. Afin d'enregistrer de bonnes images, l'objectif doit être de bonne qualité d'autant plus que les fonds marins sont particulièrement sombres et l’eau pas toujours claire ni limpide. Par conséquent, la grande majorité des ROV sous-marins sont équipés de caméras 4K avec des systèmes de stabilisation d’image.

Le drone sous-marin doit également pouvoir compter sur un éclairage de qualité : phares, projecteurs, ils doivent pouvoir lui permettre de faire de la plongée dans les endroits les plus obscurs. La puissance d'éclairage des drones subaquartiques est exprimée en lumen (lm).

La durée d'utilisation

Autre point à ne pas négliger : l'autonomie du drone sous l'eau. La durée d'utilisation va dépendre de la capacité des batteries exprimée en mAh (milliampère par heure). Plus cette valeur est élevée, plus le drone tiendra longtemps. Nous vous conseillons de toujours vous munir de batteries supplémentaires afin de prolonger vos sessions sous-marines.

La propulsion

Il existe deux types de propulsion possibles pour un drone sous-marin : les hélices et les propulseurs. Il est préférable d'opter pour les propulseurs qui sont des moteurs puissants qui vous permettront de résister davantage aux courants marins. Certains drones sont mêmes équipés de systèmes auto-équilibrants rendant le pilotage encore plus facile. La vitesse du ROV va également dépendre de la puissance de la propulsion et des conditions sous-marines. Avec des propulseurs, la vitesse moyenne d'un drone sous-marin se situe entre 2 à 3 mètres par seconde.


Les meilleurs drones sous-marins en 2021


drone sous-marin geneinno titan

GENEINNO TITAN

Résolution de la caméra : 4K UHD / 8 megapixels
Autonomie : 4 heures
Profondeur maximum : 150 mètres
Type : avec câble
Propulsion : propulseur

drone sous-marin chasing gladius mini

GLADIUS MINI

Résolution de la caméra : 4K UHD / 12 megapixels
Autonomie : 2 heures
Profondeur maximum : 100 mètres
Type : avec câble
Propulsion : propulseur

drone sous-marin powervision powerray

POWERVISION POWERRAY

Résolution de la caméra : 4K UHD / 12 megapixels
Autonomie : 4 heures
Profondeur maximum : 30 mètres
Type : avec câble
Propulsion : propulseur

drone sous-marin robosea biki

ROBOSEA BIKI

Résolution de la caméra : 4K UHD / 16 megapixels
Autonomie : 2 heures
Profondeur maximum : 60 mètres
Type : sans fil
Propulsion : hélice

 

NOUS CONTACTER